Seisuke Tsukikage Nariki : Test et Avis 2024

Entrons dans le vif du sujet, le couteau japonais Seisuke Tsukikage Nakiri incarne la perfection à bas prix, offrant de ce fait aux chefs et aux amateurs de cuisine une expérience bien plus agréable. Avec sa lame en acier AUS10, qui est reconnue pour sa résistance et sa capacité à maintenir un excellent tranchant, ce couteau est spécialement pensé pour répondre aux besoins précis du tranchage et hachage des légumes. De plus, avec son manche en chêne, cela assure une prise en main confortable et sûre, faisant de chaque utilisation une expérience bien plus pratique et plaisante sur l’instant. 

Cet article se permet de plonger dans les détails de ce produit, en explorant ses caractéristiques techniques, son design, son entretien, mais aussi les différents prix possibles qu’on peut trouver sur le marché.

Mais avant de parler des différents prix, voyons ce que le couteau Seisuke Tsukikage Nakiri, nous offre avec ces différentes caractéristiques techniques, que nous allons développer sans plus attendre ! Voici ce que vous devez retenir : 

Penchons-nous tout d’abord sur l’un des plus importants aspects, soit la lame !

  • Acier AUS10 : L’acier AUS10 est au cœur de la lame, permettant d’offrir une résistance accrue à la corrosion et conservant un tranchant impeccable sur de longues périodes. Sa dureté est entre 59 et 60 sur l’échelle de Rockwell, ce qui lui permet d’être globalement dans la moyenne.
  • Double tranchant : La conception à double tranchant de la lame (qui fait aussi que c’est un couteau Nakiri et non un Usuba) assure une polyvalence et une efficacité accrues dans diverses tâches de préparation, rendant de ce fait le couteau adapté aussi bien pour les droitiers que pour les gauchers.

Maintenant que nous en avons terminé avec le premier point, tournons-nous sur les dimensions de notre couteau japonais.

  • Longueur de la lame : La lame de 170 mm est précisément pensée pour le découpage et la préparation des légumes, offrant une taille suffisante pour les différentes coupes, tout en gardant une bonne maniabilité.
  • Hauteur et Épaisseur de la Lame : Avec une hauteur de 51 mm et une épaisseur de 2 mm, la lame mélange la robustesse nécessaire pour les coupes et la finesse pour les travaux de précision.

Et pour finir sur cette partie, voyons les spécificités du manche de notre produit. Voici les détails que nous avons trouvé : 

  • Matériau : C’est un manche en chêne, qui n’est pas simplement là pour sa beauté. Il permet une prise en main et donne une meilleure sensation. Pour le prix du produit, c’est très dur d’en trouver d’autres avec ce matériau.
  • Dimensions du manche : C’est un manche de 127 mm qui assure un équilibre avec la lame, ce qui améliore en partie le contrôle et la précision pendant la coupe.

En soi, comme vous pouvez le constater, chaque aspect du couteau Seisuke Tsukikage Nakiri a été pensé pour répondre aux attentes des cuisiniers les plus exigeants. Et tout cela pour un prix qui pourrait être considéré comme bas, dans le monde du couteau japonais.

Nous avons décidé de faire une partie dédié à ce couteau Nakiri, parce qu’il y a très peu de cas où les gens réalisent à quel point ce produit a un prix plutôt bas pour ses matériaux et ses finitions.

Premièrement sur son manche en chêne, qu’on nous avons déjà quelque peu développé dans la précédente partie. Et comme nous l’avons dit précédemment, nous vous mettons au défi de trouver un couteau au même prix, avec un manche en bois de chêne, parce qu’ils sont généralement utilisés par des couteaux hauts de gamme. Il est globalement choisi pour sa robustesse et sa texture agréable au toucher. Sans oublier que sa couleur naturelle et ses veines ajoutent une touche d’authenticité et de chaleur, faisant de chaque couteau une pièce unique.

Et après, nous avons sa lame. En soi, l’acier AUS10 n’est pas celui de la meilleure qualité qui soit, du fait qu’on peut trouver bien mieux sur le marché. Mais la qualité ne vient pas de là, mais de sa finition martelée et damassée. En général, pour en avoir un de qualité, il vous faudra débourser au minimum 250 à 300 euros, à quelques exceptions près. Et notre produit en fait justement parti !

Depuis le début de l’article, nous n’arrêtons pas de dire que le prix de notre produit est assez bas, mais nous ne l’avons toujours pas dit ! C’est désormais la fin du suspense. Sur le site officiel de Seisuke Knife, le prix du couteau est affiché à 175 euros. A noter que ce prix peut être pris comme un point de référence pour les acheteurs voulant acquérir ce couteau directement à la source, garantissant de ce fait l’authenticité et la qualité du produit. Cependant, il est important de prendre en compte que les prix peuvent changer en fonction des promotions, des périodes de soldes, ou encore de la disponibilité des stocks, offrant parfois l’opportunité de réaliser des économies.

Le fait de présenter les spécificités, le design, les variations de prix du couteau Seisuke Tsukikage Nakiri nous a permis de voir ces différents aspects, qu’on va désormais résumer. Tout d’abord, la lame en acier AUS10, choisie pour sa durabilité et sa capacité à maintenir un tranchant précis, vous permettra de ne pas trop vous embêter avec l’entretien. Les dimensions de la lame et du manche garantissent, quant à eux, une ergonomie accrue, permettant une manipulation facile et confortable, importante pour les tâches exigeantes.

Et comme nous l’avons mentionné, le soin apporté au design, avec un manche en chêne élégant et une lame martelée et damassée, ne fait qu’ajouter de l’esthétique à ce couteau. Quant à son prix, il est loin d’être excessif pour la qualité proposée. En soi, le couteau Seisuke Tsukikage Nakiri montre un parfait équilibre entre forme et fonction.

Nous en avons terminé pour ce produit en espérant qu’il aura atteint votre coeur ! Passez une excellente navigation, au plaisir de vous revoir un jour !

Mes couteaux japonais
Logo